Sport de combat opposant deux athlètes qui ont pour objectif de faire tomber leur adversaire et de tenter de l'immobiliser au sol, sur le dos, les deux épaules touchant terre.

La lutte est le plus ancien des sports : on en trouve la trace, sous différentes formes dont certaines sont les ancêtres de la lutte moderne, dans de nombreuses civilisations du passé. Certains passages de L'Épopée de Gilgamesh (VIIe s. av. J.-C.) indiquent qu'une forme de lutte existait en Mésopotamie vers 2500 avant J.-C. Des fresques de la nécropole de Beni-Hassan, édifiée sous le règne des pharaons de la XIIe dynastie (vers 1850 av. J.-C.), représentent des scènes de lutte.

histoireLa lutte apparaît au programme des jeux Olympiques de la Grèce antique en 708 avant J.-C. : Milon de Crotone (VIe-Ve s. av. J.-C.) remporte l'épreuve de lutte six fois consécutivement, de 540 à 516 avant J.-C. À la fin du Moyen Âge, rois, princes et ducs entretiennent des équipes de lutteurs. En 1520, un combat oppose, au camp du Drap d'or, le roi de France, François Ier, au roi d'Angleterre, Henri VIII.

À partir du XVIIIe siècle, les foires itinérantes se multiplient : on y propose diverses exhibitions de lutte. Dans la seconde moitié du XIXe siècle naît, en France, la lutte gréco-romaine, dite aussi lutte française ou lutte à mains plates (pour la distinguer des autres sports de combat – boxe, savate, bâton –, où les coups sont permis) : la règle indique : que porter des prises au-dessous de la ceinture ainsi que tout ce qui peut blesser l'adversaire (prises et torsions douloureuses) est interdit ; que les athlètes sont uniquement autorisés à utiliser leurs bras et la partie supérieure de leur corps pour combattre.

À ses débuts, la lutte gréco-romaine est un sport professionnel, qui donne lieu à un spectacle prisé par un nombreux public, notamment à l'occasion des Expositions universelles de Paris. Inscrite au programme des premiers jeux Olympiques en 1896 – elle figurera toujours au programme, sauf en 1900 et en 1904 […] avant d’être menacée de disparaître du programme olympique puis finalement réintégré aux JO de Rio 2016 et Tokyo 2020, après une forte mobilisation du monde de la lutte dans le monde.

En bref

C’est officiel, la billetterie est ouverte à tous !
Commandez